COURSE A PIED ET ULTRA FOI


Découvrez la playlist Peace Song avec Bob Sinclar


24 HEURES DE AULNAT LE SAMEDI 07 ET DIMANCHE 08 NOVEMBRE 2009


vendredi 06 novembre 2009

Ding, dong! Jack est là avec Maria, c'est l'heure de partir et il se fait déjà tard, mais Clermont-Ferrand n'est qu'à 2 heures de Lyon.
Et Jack qui s'occupe de l'organisation depuis le début est overbooké par les derniers préparatifs.
Ma Maria a toujours le sourire et le mot pour rire, comme dab!
Merci aussi à Mamounette (Colette) whaouuu , qui prépare toujours super bien le fameux GATOSPORT, et qui ajoute toujours une touche de tendresse à chaque occasion.

Nous récupérons un kikou que je connais aussi et qui sera en individuel sur ce 24 heures.
Joie et bonne humeur dans la voiture.
Nous serons hébergés pour la nuit par de la famille, d'un ami kikou aussi, qui nous reçoivent comme des "princes et princesses". roi queen
Ils se plient en quatre pour nous satisfaire et restent éberlués des performances des uns et des autres.
Je fais la connaissance aussi de KARINE, alors là! Une perle rare santa (vous lirez plus tard), et je l'ai vu tout de suite sur son visage, une amie à Maria qui run aussi, qui progresse, coatchée par Maria.
PASTA PARTY en aparté, c'est génial. super
Nous filons au dodo. Le sommeil n'est pas correct pour cette dernière nuit, forcément, excitation oblige. bounce

samedi 07 novembre 2009
Allez c'est l'heure! je ne veux pas pinailler,... rituel dans la salle de bain.
Petit dèj, assez copieux, un ou deux cafés et préparation vestimentaire.
Jack, s'occupe de mes chaussures, prépare la boisson d'attente, look les temps de passage... Tout est réglé comme du papier à musique. Il me rassure, comme dab! et me fait allonger les jambes en l'air contre le mur.

C'est le départ pour le lieu que nous allons côtoyer théoriquement 24 heures.
Il débute à 11 heures.
Le temps est moyen, mi-figue, mi-raisin, pas trop de vent.
J'ai vite fait de repérer la boucle, et j'ai pris peur affraid lorsque j'ai vu la partie de goudron importante, ainsi que les virages à épingles.
Aie, cela va faire mal. pin pon
Nous retrouvons René, qui était présent au marathon de Vannes, il est là pour l'assistance aussi.
Je suis heureuse de saluer MOMO amis planete jogging , je vais faire un coucou à JYMM amis planete jogging qui se prépare soigneusement, et qui dans la nuit va essayer de m'aider.

Nous voilà sur la ligne de départ, les dames sont devant pour la photo, et paf! coup de pistolet , c'est parti!
Jack a deux athlètes à s'occuper, et nous ne partons pas sur le même rythme ce qui ne sera pas simple pour lui.
Avec le recul, je souris car je le vois me donner la gourde d'un côté, il court la récupérer de l'autre, de l'eau, de l'énergétique, un sporténine toute les heures tout est cadré, tip top.
Je fais donc un premier tour, et je trouve la boucle longue pour un 24 heures, il y a en plus une partie de cailloux que je n'avais pas pu voir en arrivant, une descente abrute sur 1 m mais qui va faire mal, une montée de la même longueur mais en virage.

Je me retrouve rapidement avec Magalie REMONENQ (Mag)! for you

Nous sympathisons rapidement, elle est joviale et cool. Nous allons rigoler et partager de bons moments.
Malheureusement, cela va vite changer, notre complicité s'accroitre et discuter de souffrances récentes.
J'essaye comme je peux de l'aider et surtout l'écouter. Crying or Very sad
Karine! D'une efficacité exemplaire, prépare les choses, encourage, prends soin de moi (de nous) à chaque arrêt, aide Jack aussi.
Mag! Qui a une assistance aussi est émerveillée de notre organisation.
ll nous faut doubler, slalommer, beaucoup de monde je trouve.
Nous allons parcourir 100 km ensemble, les premiers 42 km en 3h43, les 6 heures (63 km), les 100 km en 9h46, je ne veux pas m'arrêter avant, c'est idiot je sais, mais dans ma tête c'était comme cela.
Nous passons les tours à une allure très régulière, je me sens super bien.
L'alimentation passe nickel, Jack me prépare du chaud (potage, purée), c'est génial.

Evidemmnent, ce qui m'a fait le plus plaisir, ce sont ces petites attentions a table que je ne révèlerais pas, en tant que chéri, en plus du coach.
Un coup il pleut, un coup un peu de soleil, du vent.
La musique qu'ils passent est beaucoup trop vieillote, beurk! puker
J'ai loupé beaucoup de choses, mais les bénévoles ont mené une vraie fête la nuit, et Karine a pu tenir éveillé Jack aussi par sa présence.
Bernard GAUDIN, référent FFA est là. Le gars de la DTN aussi, ils viennent voir qui sera capable de réaliser le nombre de kilomètres pour pouvoir être sélectionné. rambo
Je n'aime pas qu'on tire des pronostics sur moi, cela "foire" à chaque fois. C'est souvent lorsque l'on n'attend rien de moi que j'arrive à faire quelque chose ok . De toute façon, je ferais de mon mieux.

Mag! s'arrête un peu. Je continue seule, je croise Maria qui a hyper mal aux genoux, je la rassure et lui dit que je file prévenir Jack.
Effectivement, il a fallu changer de shoes.
Pour ma part, tout commence à foirer, j'ai mal sur les coups de pieds (releveurs qui ne lèvent plus), la patte d'oie me tire mais c'est supportable, Jack me soigne pour cela. Les coups de pieds, je l'ai annoncé trop tard, les pieds sont gonflés, et colorés, desserage des lacets, changement de shoes, on a tout essayé.
Tous les prétextes sont bons pour que je m'arrête, pause pipi, manger, me faire masser les jambes. Trop mal. pale
Oh la tête des voisins qui sont à côtés, lorsque nous n'hésitons à nous déshabiller sans gêne, Maria et moi. Mais allons! c'est obligé, il aurait pu avoir le Pape que cela aurait été la même chose.

Maria et moi, allons tourner ensemble, les temps de passage ne sont plus respectés. Nous avons le vent glacial qui vient fouetter notre visage.
Maria va me faire mourir de rire pour 2 choses mort de rire mort de rire , que je ne révèlerais pas non plus.
Elle est trop marrante Maria. super

dimanche 08 novembre 2009
Nous alternons un peu marche et course enfin ce n'est plus le mot qu'il faut employer je pense, j'ai horreur de marcher.
Maria quand à elle, à une allure marche active efficace, et cela fait jusqu'à présent je pense la différence d'avec les autres nanas, en plus de son courage j'entends.
Bon! 173 km en 18 heures de course, dans ma tête tout fou le camp, c'est foutu, irréalisable, je me traine, les releveurs ne lèvent plus, pfff! pin pon
Je demande à Jack de me masser à l'intérieur du gymnase, et là quand je vois mes coups de pieds, je me rappelle la ténosinovite que j'avais eu sur un précédent 24 heures ou j'ai été contrainte d'abandonner.
La tête me tourne, j'ai envie de vomir, je vois des mouches devant mes yeux, et je suis blanche pale . Et oui! stopper tout d'un coup "mortel" pour moi.
C'est la maxi faille, une fois que tu es rentré au chaud et installé, c'est F O U T U.
Je supplie Jack, de me laisser me reposer, il me couvre, je me retrouve toute enmitoufflée, bien au chaud, alors que dehors glagla, Karine salut vient me voir, me chouchoute comme une enfant.
Aucun reproche, que des mots de consolation.

Jack vient me demander si je souhaite repartir.
Ah! Non alors... Je ne peux pas, si c'est pour trainer la patte, inutile.
Bah! je ne pense même plus à mon rève, à mon objectif, rien, m'en fou, mon cerveau est embué.
Ce n'est pas une marmotte qui me parle cette fois, elle est venue avec du renfort mort de rire mais tout une tribu de marmottes enmaillotées cette fois dans du papier alu. maboul maboul maboul
Je l'aurais, je l'aurais un jour toc toc
Une fois que la blessure est là! que faire, et pourtant c'est idiot mais très handicapant.
Je resterai couchée jusqu'à la fin, Maria continu son petit bonhomme de chemin, Mag c'est arrêté aussi.
Juste avant la fin, Jack m'encourage de me remettre sur la boucle, je boite et finis ce 24 heures comme cela. hein

Je suis hyper heureuse pour Maria qui finit encore première. trop bon premier
Maria se refait une petite beauté pour le podium. super bisous for you
(Je n'ai pas de photos, je lui laisse la place pour le faire)
Et nous reprenons le chemin du retour.

Déçue? Non pas le jour même, mais le lendemain ou j'ai une idée derrière la tête. boulet
Les échecs et bien je les accepte et les accepterais toujours, cela pour moi apprends l'humilité.
En revanche, je recherche la victoire ok
La prière sur ce 24 heures? J'étais trop tourné vers autrui.
Un 24 heures bien différent et pourtant qui aurait pu faire mal. Wink


26/11/2009

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres