COURSE A PIED ET ULTRA FOI

LE JARGON DU COUREUR



AEROBIE :

     Travail entre 60 à 80 % de la FC Max (fréquence cardiaque maximale) qui occupe la majeure partie des entraînements si on tient compte des périodes d'échauffement comme de retour au calme. En convalescence et en rééducation c'est généralement le maximum autorisé par les médecins. On parle de travail en endurance. L'essoufflement est faible, vous devez pouvoir discuter sans difficulté avec une autre personne tout en courant. Production d'acide lactique faible. L'endurance donne un coeur tonique (augmentation du volume de la cavité) en comparaison du coeur forcé (augmentation de la paroi) par suite de l'accent mis au départ sur la résistance, c'est la base de l'édfice.

ANAEROBIE :


     Travail au-delà de 80 % de la FC Max. Le seuil maximal d'anaérobie est celui à part duquel on arrive à une production trop élevée d'acide lactique, causant une fatigue insupportable. La production d'acide lactique augmente alors plus vite que la capacité de l'organisme à le recycler. Le déficit en oxygène résulte de l'inertie d'adaptation du système d'échange gazeux au niveau musculaire. On parle de travail en résistance : douce de 88 % environ, dure au-delà.

 

ACIDE LACTIQUE :

     En endurance comme en résistance douce, sa production demeure faible ; en résistance dure sa production dépasse 4 mmol (millimoles : molécules/gramme).

Inversement le travail en "anaérobie alactique" étant court et violent (sprint, effort maximum) n'amène pas de production lactique.

 

BPM :

     battements cardiaques par minute.

 

VMA :

     Vitesse Maximale Aérobie : la VMA est atteinte à plus de 8 mmol d'acide lactique dans le sang. Elle s'esprime en km/h. La VO2Max est atteinte au même moment que la VMA. C'est donc la vitesse à partir de laquelle on sollicite 100% de sa consommation maximale d'oxygène, celle que vous pouvez tenir durant 5 à 8'.

 

FC Max (fréquence cardiaque maximale)

     Elle vous est indiquée de façon précise par le test à l'effort sur tapis roulant. On peut la calculer de façon théorique et approximative selon la formule : 220 - âge, soit 180 BPM pour une personne de 40 ans. Ce qui reste empirique et valable uniquement sur les sédentaires, non pour des sportifs se soumettant fréquemment à des efforts importants.

 

FCR

     Fréquence cardiaque de repos : effectuez une moyenne sur 5 jours avec prise du pouls par CFM au réveil après être resté(e) étendu(e) au repos total durant 5'.

 

FC de réserve

     Différence entre FC Max et FCR.

 

INTENSITE RELATIVE DE L'EFFORT

     Quand nous disons, par exemple, "entraînement à 80 % de la FC max cela ne signifie pas affecter la FC Max d'un tel coefficient. les choses sont moins simples. S'entraîner à 80 % veut dire, pour une FC Max de 195 et une FCR de 50, déterminée la Fréquence Cardiaque de réserve (195 - 50 = 145), prendre 80 % de 145 soit 116, lui ajouter 50 = 166. voici le niveau auquel vous devez vous entraînez. Or ce n'est pas ce que l'on voit faire ou que l'on lit ici et là : en prenant 80 % de 195 on arrive à 156, soit une différence de 10 BPM, ce qui n'est plus le même niveau d'entraînement.

    



24/02/2009

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres