COURSE A PIED ET ULTRA FOI

 

 

TENDON D'ACHILLE

 

En raison de la fatigue normale que provoque la course à pied, de petites microdéchirures se produisent dans les tissus du tendon d'achille. Normalement, elles guérissent très vite. Tutefois, si la fatigue est trop importante et le repos insuffisant, elles ne guériront pas, se multiplieront à un endroit spécifique et produiront une inflamation.

     Le diagnostic. L'inflamation affecte généralement la partie la plus étroite du tendon. La gaine du péritendon. Il se produit une expansion du liquide qui se trouve entre le tendon et la gaine. On entend souvent un craquement lorsque l'on bouge et cela pet-être douloureux (c'est rare).

 

TENDINITE

 

Inflamation du tendon, généralement du tendon d'Achille avec sensation douloureuse en course et après par suite d'enflure. La douleur est resentie au toucher. Application de la glace avec éventuellement traitement anti-inflammatoire et repos. Repos ou remplacement des activités pédestres par natation ou aquajogging. Examen de le chaussure par podologue pour un éventuel problème de statique; Ultrasons par kiné. Prise d'anti-inflammatoire par voie orale (voir le médecin). En phase aigü : physiothérapie par utilisation de courant électrique antalgique, puis M.T.P. (massages par kiné). des étirements faciliteront la reprise de l'activité pédestre : sur sol mou au début. Prévention : arrêt immédiat de courir en cas de douleur,consultation du médecin du sport, surélévation des talons des chaussures de ville et d'intérieur. L'entraînement en côte sollicite beaucoup les tendons : ne pas en abuser.

 

Cette blessure est suvenue lors d'un excès de côtes (trail), ainsi que sur un 24 heures où il y avait de petites bosses.



31/12/2008

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres