COURSE A PIED ET ULTRA FOI

CROSS D'ORIOL-EN-EN ROYANS AOUT 2009

CROSS DE MONTAGNE A ORIOL-EN-ROYANS 10 km

Le samedi 15 août 2009


Les nuits sont un peu courtes en ce moment, …. La chaleur… Mr.Red

Au lever beaucoup de mal à me réveiller les draps me tendent les bras, mais j'y renonce... quand faut y aller, faut y aller rambo c’est toujours une joie et une excitation d'avant course qui m'anime, j’aime cette ambiance, j’apprécie le partage avec d’autres coureurs, j’essaye d’être attentive aux expériences des uns et des autres et j'en tire des leçons, je reste à l’écoute de ceux qui ressentent le besoin de parler de la blessure actuelle ou passée, qui demeure une souffrance la plupart du temps et une chose qui revient souvent dans les discussions.

Il y a ce plaisir aussi à regarder, les tenues des uns et des autres, admirer ou comparer la foulée, l'allure en général, non non non, non, sans jugement.

Et ce moment toujours très agréable autour d’un café avec un morceau de Pogne à déguster, histoire de prendre des forces avant le départ.

Il fait super beau ce jour, et très chaud, Oriol-en-Royans est un ravissant petit village, déjà en voiture j’ai pu admirer ces paysages de montagne, tout en baillant de nombreuses fois, pas moyen de me secouer.

Les manifestations principales étant les , festivals, brocantes, salons, foires et marchés qui animent la commune.

Les Oreyens et Oreyennes ont l’air charmants. Very Happy

Il y a un beau plâteau masculin pour cette épreuve. roi rambo


Allez petit échauffement avec Jack whaouuu et des amis , petit repère des lieux, ah! vu les alentours (les montagnes), cela ne va pas être commode, d’ailleurs ce n’est pas le but de la démarche.
Ouille Jack! je le vois s'arrêter d'un coup, une douleur violente au quadriceps l'a stopper. pin pon
Le visage déformer par la douleur, il prendra le départ quand même.

Cela fait deux fois que je bute dans les côtes, alors cette fois j’envisage de les monter tout doucement et sur la pointe des pieds selon la méthode de Sylvie. Mr.Red

Je repère une femme que j’ai déjà vu auparavant sur d’autres courses, et je sais que c’est une bonne runneuse.

Je me place derrière la ligne, et surtout pas devant.

Go ! je prends mon rythme pas trop rapide pour ne pas me griller. La dame dont je parlais plus haut à déjà fait le trou, ainsi qu’une autre qui la poursuit, je reste tranquille, je reste essoufflée, et je pense que je suis au maximum de ce que je peux faire, effectivement (cela me sers d'excuse) je suis dans la mauvaise période féminine enfin je me comprends ! moqueur

Nous attaquons donc les sentiers, de bonnes côtes sous les bois, tout est très beau, mais je ne regarde que très brièvement les paysages, j’ai plutôt à l’œil sur les racines et les gadins qui peuvent me faire chuter. Pouh ! C’est chaud comme parcours, allez petites foulées, mais ça va bloquer 2 fois, je vais marcher 5 secondes pour me reprendre un tri-athlète devant moi fait la même chose. Il y a aussi une bonne descente où il faut être très vigilant, là j’essaye de mettre en pratique le travail de la semaine dernière où nous avons fait l’entraînement sur la raye.

Mes craintes commencent à s’estomper dans les descentes, je sens que j’ai plus d’assurance qu’auparavant, me voilà satisfaite.

Des spectateurs encouragent les coureurs, des ravitaillements supplémentaires sont mis en place ainsi que des éponges pour s’asperger étant donné la chaleur. J’ai vraiment du mal à boire un
gobelet en courant, je n’y arrive absolument pas. Voilà, j’ai juste pu me rafraîchir la gorge, tant pis ! mdr! mort de rire ... prochain entraînement "opération gobelet"!

L’arrivée est proche, je vois Jack whaouuu placé sur le bord du chemin pour m'encourager, les derniers mètres sont effectués à vive allure, j’entends au passage des spectateurs crier « Allez la
gazelle », cela fait toujours plaisir à entendre quand on a l’impression d’être un éléphant en courant.

Bah voilà, une de plus. Toujours cette joie à la fin, de l’effort accompli, le fait de me sentir mieux dans les côtes de finir troisième aussi sur une courte distance et tout et tout.
Heureuse, voilà un bon entraînement.

Sylvie BOISSY NEW BALANCE
3e au scratch

La suite du week est plus que merveilleux bisous , mais après course, baillement et re-baillement et pas de réveil musculaire, ni au début ni à la fin. Allez je vais me la jouer infirmière Wink


En résumé sur le 10 km de GRIGNAN il y a 4 semaines 5e femme,
19 ... de NEDDE 4e femme,
10 ... de l'ORIOL 3e femme,
la prochaine étant le semi de Lyon alors???? deuxième , non, non non non non non non non faut pas rêver les yeux ouverts. hein


19/08/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres