COURSE A PIED ET ULTRA FOI

QUI A BESOIN DE SEMELLES CORRECTRICES


     Presque tout le monde! Quel pies peut-il se targuer d'être parfait? Certes, les chaussuriers proposent des modèles rattrapant une partie des faiblesses du pied. Mais en cas de pronation ou de supination accentuée, en cas d'inégalité de longueurs des membres inférieurs, des semelles correctrices deviennent indispensables. Attention! Ne confondez point ce type de semelles (sur mesure) avec les semelles amortissantes de série placer dans les chaussures à la place des semelles de propreté mises en place par le chaussurier.
     Afin de savoir avec précision quels pieds vous avez et évitez tous déboires, trois possibilités :


     - Soit consulter votre médecin du sport en lui présentant vos chaussures de course à pied, si vous la pratiquez déjà. Après examen de la façon dont sont usées les semelles, de votre colonne vertébrale, de vos pieds, il vous remettra peut-être une ordonnance pour le (la) podologue.


     - Soit vous vous rendez directement chez un (une) podologue (ne pas confondre podologue et pédicure). Cette personne examinera vos membres inférieurs et votre colonne en vous faisant marcher en short sur le sol avant de vous faire poser les pieds sur un podoscope électronique. Signalez-lui d'éventuelles douleurs dans les pieds, genoux, hanches, lombaires. Montrez-lui vos chaussures de course, si vous courez déjà : elles constatera peut-être une usure dissymétrique des semelles; Si besoin est, elle vous proposera des semelles correctrices sur mesure après prise d'empreinte : ultra légère (40 à 50 g selon la pointure), avec talon super amortissant (un plus), elles seront en matériau synthétique ; cela ne vous empêchera pas de les sortir des chaussures après usage pour les faire sécher à la température ambiante. Question poids, aucune inquiétude : les correctrices remplacent les semelles de propreté qui pèsent facilement 25 g : la différence de 20 ou 30 g est le prix de votre santé comme de vos performances.


     - Soit vous trouvez un vendeur ou une vendeuse compétent(e) possédant un podoscope, qui vous conseillera d'autant mieux que vous lui amenez vos chaussures usagées : en cas de déformation de la semelle extérieurs, il saura vous dirigez vers un modèle de chaussures pour pieds pronateurs ou supinateurs, tout en estimant que cela ne suffira pas pour corriger une anomalie. De toute façon vous aurez à revoir cette personne quand vous aurez vos semelles correctrices afin de trouver le modèle de chaussures qui vous convient.


13/01/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres