COURSE A PIED ET ULTRA FOI

COURIR POUR ELLES MAI 2010

MessageSujet: COURIR POUR ELLES   Aujourd'hui à 0:25 Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message



COURIR POUR ELLES
Le dimanche 23 mai 2010
10 km


 

"La meilleure façon d'être soi même, c'est de s'oublier au services des autres".
GANDHI


Hum ! La semaine est chargée en kilomètres, c'est le dernier gros bloc avant le 24 heures, les tâches s'accumulent à la maison, les week-end sont souvent à l'extérieur avec Jack, et bien voilà, j'ai beau tourner et retourner le problème dans tous les sens, je ne pourrais pas accompagner Jack en Lozère pour le « trail » que Franck doit faire, je suis déçue et en informe Francky qui l'est aussi, nous nous entendons très bien et j'aurais du rencontrer à cette occasion son amie Cécile MOYNOT, avec qui je suis certaine de m'entendre. amis

Jack est compréhensif, et m'annonce que je peux en profiter pour faire la course organisée par Sophie MOREAU, organisatrice de COURIR POUR ELLES. Sophie était présente au salon du marathon de Paris pour faire la promotion de cette première.
Des conseils seront aussi piochés auprès de Jack, et c'est certain, cette nouvelle course fait partie du tour NEW BALANCE, en tant que partenaire.

Paf ! Je m'en doutais, j'avais reçu un mail m'annonçant cette course de femmes , je connaissais jusqu'à présent uniquement la « course des Lyonnes » et j'avais fait suivre à Jack le mail en lui disant sans le savoir que c'était bon pour mon matricule et que je n'allais pas y échapper ! Ca n'a pas loupé.
méchant « Ah bon ! Pas de repos ? Me dis-je ? Euh ! Pas vraiment récupérer des Aventuriers, et tout et tout… Rester tranquille à la maison, oui ? Non ?Oh ! Pfff ! » What a Face

Le repos c'est pour la tombe apparemment. Wink

Je look le site avant de montrer mon mécontentement, heu ah ! Une course à caractère humanitaire pour lutter contre le cancer, voilà qui change toute la donne Very Happy , l'affiche est très fashion, j'accroche, et pourtant course de femme, que je ne chéris pas vraiment, because je ne suis jamais bien classée, et en plus un 10 km, de quoi prendre une bonne rouste et je n'ai pas envie avant le 24 heures. Jack m'annonce que je la fait comme je peux, en sortie préparation 24 heures.

Oki, les entrainements s'enchainent, une séance passera plus difficilement, mais normal, je suis en plein dans les syndromes prémenstruel (j'ai mis un article sur le blog), effectivement pour moi, 5 jours avant et bien faites vos jeux, rien ne va plus, les états d'âmes, mauvaise humeur, tristesse Crying or Very sad , essoufflement, gonflement visage, corps (rétention d'eau), jambes plombées peut-être mesdames vous reconnaissez- vous dans ce descriptif ?
C'est la seule, que je vais un peu bâcler, je n'arrive pas à aligner un kilo en 4 min contre le vent qui c'est aussi ligué contre moi, je n'ai pas mes filles ce jour, c'est simple, je suis rentrée, j'ai filé au lit cela devait être 19h30, et je me suis réveillée le matin à 5h30 comme dab. Hum ! Quelle nuit ! Le corps est bien fait quand même, du repos voilà ce qu'il fallait. Razz

La séance de samedi, veille de course est pas piquée des vers en terme de vitesse, mais elle passe, le samedi, je peux courir le matin, je ne travaille pas, tout va tout de suite mieux. Comme je dis, le boulot que je me cogne est déjà bien sportif. pompes
Mais gare demain, impossible à mon avis de courir comme il faut et ce n'est pas le but.

Je prépare tout comme dab, mais bien moins chargée, cette course à lieu dans le plus chic coin Lyonnais MARCY L'ETOILE, au domaine de la croix Laval, magnifique parc pour les sportifs, les promeneurs, les enfants, il est immense. Bien de la chance d'avoir à Lyon et ces alentours le parc de la tête d'or, le parc de Gerland, le parc de Parilly, parc de Charbonnières avec son casino.
Je le connais un peu seulement, lorsque Typhaine était bébé, c'était la sortie dominicale.
Je préfère tout de même sortir l'itinéraire sur le net, histoire de ne pas trop me paumer comme d'habitude, Sylvie et son sens de l'orientation toute une histoire. mort de rire Je prends tout de même un petit déjeuner copieux, allez Sylvie ta mission comme l'a dit Jack « ambassadrice de charme NB », avec en témoignage mes débuts en tant que joggeuse après mes accouchements. bébé bébé

Du coup, j'arrive une heure en avance, et paf! repérer à l'entrée par le photographe. Et malheureusement, j'ai déjà vu celles qui m'en mettent plein la cool-blue Je dois rencontrer auparavant Sophie et mettre quelques bricoles au point. Je suis calme, sans stress, j'arrive sur le parking, des tas de femmes vêtues de magnifiques Tshirt roses fushia avec un NB dans le dos sont présentes, ma tenue est NB mais noire et rose à mon arrivée, ouh ! Des regards, des tas, les époux de ces dames les ont accompagnés aussi. L'allure forcément avec les booster impressionne toujours un peu, et mes jambes sont plutôt musclées d'après certaines réflexions masculines oups . Le GARMIN prédomine sur mon poignet, les cheveux tirés en arrière, les lunettes EKOI,, le porte dossard XTENEX eh oui, qui dit TEAM, dit respect des partenaires, que ce soit en entrainement à mon village, au travail, chez le kiné, tout est toujours respecté. ok
Et qui je vois et s'avance vers moi, Amaury de chez NB, heureuse de le revoir depuis Paris. Blablabla…

Je contact par téléphone Sophie afin de la rejoindre, mais où et comment la reconnaitre, et bien me dit-elle, je suis en rose, bon cela ne va pas m'aider, lol, Boulet mais la particularité, c'est qu'elle est grosse. Mr. Green
Non ! Non ! Loin de moi cette pensée, je ne me moque pas. Sophie attend un heureux évènement prévu pour dans 1 mois, au mieux, lol pour une femme dynamique. bounce bounce

Le courant passe immédiatement, elle me prend en charge de suite, chacun s'occupe de moi, pour le T-shirt, le dossard etc… Je passe d'un stand à l'autre sans faute d'organisation. Heureuse d'accueillir une championne me dit-elle, bah merci c'es gentil. Elle est demandée de part et d'autre, c'est Jack en femme mort de rire , mdr de mes âneries mort de rire . L'ambiance est ultra moderne, les animateurs, ont le micro qui passe devant la bouche et tous une casquette noire NB, les photographes se trouvent de partout, des profs de streching vont animer les cours d'échauffement, la musique est plus qu'entrainante comme j'aime avant une course, bah voui quoi, je ne vais pas écouter une berceuse avant de courir.
J'ai rencontré un ami à Cathy Dubois de running conseil qui me dit qu'elle est présente, et elle est aussi annoncée au micro comme moi, quel honneur ma foi.
On vient me demander quel chrono je pense réaliser, je ne dis rien de particulier, étant donné la préparation 24 heures, et viiiii vous ne serez rien, car moi non plus je sais rien, boulet C'est la vérité.
La présentation de Vincent VITTOZ se fait avec beaucoup d'émotions, il remet son maillot des jeux olympique à Sophie.
Bah ! Voilà, j'erre à gauche et à droite, je flâner telle, une vraie citadine, vers le village des exposants !

Pas besoin de m'échauffer à l'allure ou je vais partir, alors je décide me de prêter au jeu avec amusement en m'échauffant au milieu de toutes les femmes avec le cours « boostant » de stretching. Je vous mets une petite vidéo, ou je suis sur la droite à la fin, ne pas se moquer. lol! ainsi que le départ...
http://www.youtube.com/watch?v=2IKd4G-xMqU&feature=player_embedded
C'est parti, 1, 2, 3, je bouge la tête de gauche à droite, de haut en bas, sur le côté, course sur place, « tipping », talons fesses, genoux-coudes, haussement des épaules, tout en dansant avec les bras, pas mal, j'aime bien, cela change de mes abdos sur le tapis ou des pompes réalisées à la militaire rambo , c'est tout de suite plus féminin comme cela, et ces messieurs s'amusent beaucoup à nous regarder nous bouger le popotins, euh ! … Interdit pour les hommes, nah !

Foule en délire, lorsque c'est un jeune homme qui prend la suite pour les nouvelles arrivantes, allez hop ! J'me tape le deuxième cours. Retour au calme, étirements, en piste pour moi.
J'essaye de me frayer un chemin, les coquines se sont placées d'avance, bon, je suis en retrait, mais normal, Philippe de Running conseil me dit de me placer devant si je veux faire la course, non lui dis-je c'est bon ! C'est marrant je sens les regards des autres femmes de la tête aux pieds, je leur souris.

Dossard N°2 Sylvie BOISSY, elle est où ? Euh, bah j'arrive, je suis demandée en première ligne, en m'annonçant coureuse d'ultra 24 heures pour les « France » dans 2 semaines, ainsi que Cathy.
Le décompte se fait, pan ! C'est parti, le départ est rapide, je pourchasse rapidement la première qui est quand même la championne du club de Lyon (10, semi et marathon pour Patricia), çà va pas la tête ! Mais je suis folle ou quoi affraid , non, je ne contrôle plus rien, j'ai un dossard sur le dos, et en plus on m'annonce comme une championne, décemment je ne peux pas finir bonne dernière. Aie ! Je ne suis pas échauffée, je fais me griller c'est certain, le premier kilo 4,06, bon ok, mais je ne vais pas tenir en plus c'est horrible croyez-moi, le gars au micro annonce Cathy (trail et raid) dernière moi (10? trail? marathon? 24 heures? c'est quoi moi ma spécialité mort de rire ???) à quelques mètres, hum ! Mr. Green (c'est le AKA) Mr. Green TEAM contre TEAM Oui mais je l'ai battu sur le semi de Lyon, et facilement (sans prétention), mais c'est stessant de dire qu'il faut tenir sur 10 bornes.
bon j'laisse tomber la séance de la veille car si je repense à cela, j'aurais l'excuse de ne plus me donner de jambes, nous faisons une mini boucle pour repasser sous l'arche et Amaury me dit : allez plus que 23h50 en parlant du 24 heures, le filou, je ris et perd de la force. tongue

J'entends ses pieds sur le sol, je ralentis au 3° en 4.20,je vais garder ce tempo, dont 2 kilos bien plus rapides, mais elle a ralenti aussi, et puis de nouveau des pas sur le sol, légers, et qui arrivent )à côté de moi, une jeune fille prend ma foulée et me double légèrement, bon ! Pas de souci, c'est vallonné, nous traversons les jolis bois, je saute les racines piégeuses, je souffle car je vais éclater, je tiens du 4.20, 4.21. Il faut faire deux fois la boucle de 5 km, je repasse sous l'arche avec des tas de spectateurs, mon Non est annoncé et malgré être restée deuxième longtemps avec le dossard 2, me voilà 3, j'aimerais tant garder cette place, team NB, un podium sur 10, devant d'autres team, hum ! Cela me plairait assez, tant pis si demain, je ne peux pas faire la séance des 3 heures avec Jack, il comprendra.

Amaury m'encourage de nouveau. Oh, lala, je redoute les côtes à cette vitesse, ce n'est pas humain, pour moi, j'en ai marre sur la dernière bosse, je marche, bah voui honte à moi, mais je ne peux plus, les jambes impossibles, le souffle, pff ! La quatrième n'est pas loin du tout, je repars, la deuxième n'est pas loin non plus, dans cette dernière côte la demoiselle qui fait du cross, a laisser un bout de jambe aussi. Allez tant pis, mes dis-je, je m'écroule à l'arrivée mais un podium sur un 10 km avec 1000 femme de Lyon c'est inespéré.

Bah, non ! Cà c'est fait aussi, je peux barrer sur ma liste des choses à réaliser, lol. Laughing

Interview, puis miam des « balistos », bananes, boire oh oui ! A boire !
Je m'empresse surtout de me changer après avoir félicité la deuxième avec qui je vais discuter un moment, ainsi que Patricia notre vainqueur, qui a gagné le marathon de Lyon en 2h40 ou 45 et qui met le 10 km en … Ce 10 est casse pattes me dit-elle, "à qui le dites le vous ma brave dame."

Je m'empresse de donner des nouvelles à jack par texto qui suit Franck en Lozère, mais Francky connaitra quelques difficultés sur ce parcours, hum ! J'avais bien dit pas de calins la veille ce course messieurs, « autel du cul tourné » mort de rire vendredi prochain mon chéri, enfin c'est pour toi… Wink

La remise des prix est 2h30 après, j'ai donc le temps de me refaire une petite beauté, et certainement me faire masser et « osthéopather ».
Et bien en fait, je vais faire des étirements et bien papoter avec Patricia, et la queue est infernale.
Après avoir remercié les Elus, et les partenaires, nous sommes donc appelées les trois premières au scratch, ainsi que des récompenses par catégories.


La remise par le parrain de l'Association Vincent Vittoz de son dossard Olympique de Vancouver aura été un geste fort en émotion pour lui et le public. Ce dossard sera ensuite offert à Marie qui est actuellement en traitement.

Il est temps de partir, de faire tourner une machine patin couffin et direction la Drôme, la sortie du lendemain sera vallonnée pour 34 km en 3 heures, sans aucune fatigue des deux séances précédentes.
Merci Seigneur pour la bonne constitution physique que tu m'as donné, et surtout d'avoir pu participé à cette course pour une cause d'amour et de soutien.

_________________
Ne permettez à personne de vous dire ce que vous valez. Dieu est le seul à pouvoir le faire. Accorder un tel pouvoir à un autre être humain est de la pure folie. Si les gens sont capables de vous coller une étiquette, ils pourront aussi vous imposer leurs limites.


29/05/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres